J'ai lu le livre Apache Maven, édité chez Pearson. Pour un premier livre en français sur Maven, on peut dire que l'expérience est globalement très réussie.

Mon expérience de maven

Disons-le tout de suite, je ne suis pas néophyte sur Maven. J'ai été utilisateur de maven 1 un tout petit peu (preuve ici :-)), avant de me plonger dans maven 2 depuis maintenant plusieurs années. Bon, ça c'est fait. J'espère que vous comprendrez que là, je veux pas me la péter hein. Je veux juste dire que nombre de concepts du livre m'étaient déjà connus. Et que, donc, mon analyse ne sera forcément pas celle d'un nouvel arrivant sur Maven.

Le style du livre

J'avoue que j'ai trouvé la lecture très agréable. C'est volontaire de la part des auteurs, et c'est réussi. Ils ont réussi à apporter beaucoup de concepts dans un style facile à lire. Ils ne sont pas tombés dans le piège de la documentation de référence, parfois un peu dure à lire, voire carrément chiante, qu'on n'ouvrirait que pour y faire un grep sur ce qu'on cherche (et ce n'est à mon sens pas le but pour un livre papier).

Le livre se lit un peu comme un roman : un petit projet débute, et rencontre les problèmes classiques du packaging qui devient une usine à gaz, et que seul celui qui l'a développé (et encore) peut lancer. Au fil de l'eau, on explique donc comment fonctionne maven (et pourquoi il a été créé), comment packager simplement, etc. Ensuite, on se rend compte que l'écriture et le lancement de tests est fastidieuse, alors on explique comment ajouter des tests, et ainsi de suite en décrivant la mise en œuvre de choses de plus en plus complexes.

La structure et le contenu du livre

"Premiers pas avec Maven"

La première partie introduit maven, d'où il arrive, qui l'a créé et pourquoi. Exemple : un projet, quel qu'il soit (et dans quelque langage que ce soit), rencontre presque toujours les trois besoins suivants lors de sa construction : préparer la construction (initialisation), compilation, puis assemblage.

Tout y est, "convention-over-configuration", la notion de dépendance, la transitivité, les scopes, les classifiers, etc... Et tout passe comme une lettre à la poste. Vraiment, je le redis : l'exploit de Nicolas et Arnaud réside dans la capacité à nous permettre de lire le livre sans avoir l'impression de lire une documentation technique.

Comme je le disais sur twitter, je pense que ce livre est un outil formidable sur lequel s'appuyer pour préparer des sensibilisations à Maven dans vos boîtes. Mais surtout, CITEZ VOS SOURCES !!! :-)

Dans la première partie, on la jouait petit. En tant qu'utilisateur expérimenté de maven, ça m'a surtout donné envie de voir comment on pourrait déployer Selenium et FitNesse en IC chez nous.

"Maven en entreprise"

Là, on commence à ouvrir les vannes. Le projet est devenu complexe : comment gérer les dépendances proprement avec un repo manager, centraliser les informations dans un pom parent, utiliser Maven dans l'IDE.., et on arrive enfin à "mais diantre, comment on release un projet avec Maven ? On pourrait pas gérer automatiquement ces actions répétitives, rébarbatives qu'on se tape à chaque livraison, et sur lesquelles on se trompe une fois sur deux ?".

"Encore plus loin avec Maven"

On lâche les chevaux : écriture de plugin maison, comment le tester, intégrer de l'assurance qualité (analyse de code, couverture de code), la génération des rapports et enfin on parle de Sonar, la rolls de l'analyse qualité d'un projet.

Une fois la partie "technique" terminée, Arnaud et Nicolas se livrent même à l'exercice périlleux de prédiction : Maven 3 et consorts (Encore bon pour le moment : Maven 3 à attendre plutôt pour fin 2010, d'après le livre imprimé en novembre 2009. On en est à l'alpha-7 à ce jour.).

Les reproches

Il en faut, sinon, vous allez penser que je ne suis pas objectif :-).

  • Tests d'intégration : les mettre dans le projet, ou dans un projet externe ? Le livre dit que les deux approches sont valides, mais sans creuser. J'aurais aimé davantage de retours sur le sujet. Au moins essayer de donner des pistes ou des exemples sur quelle stratégie plutôt adopter qu'une autre dans une situation en particulier. Ou même simplement l'avis d'Arnaud et de Nicolas (je suis sûr que vous en avez un :)) si aucun consensus n'existe effectivement.
  • Problèmes d'impression en N&B : je suppose que quelques captures ou diagrammes (exemple : p.206, un des écrans de sonar) ont dû être envoyés à l'éditeur en couleur. Le passage au noir&blanc les rend peu lisibles (essayez de différencier du bleu et du vert une fois dans des nuances de gris...). Je pense qu'il aurait fallu soit vérifier la conversion au noir&blanc, soit voir avec l'éditeur pour imprimer en couleur au moins ceux-là (je suppose que ça permet de baisser le prix de revient du livre).
  • Évolution de Maven 3 : pouvoir référencer un pom parent sans version. Le problème de la poule et de l'œuf de Maven. Cette évolution me paraît à la fois intéressante, et en même temps pose question. En effet, l'une des forces de Maven est qu'il est actuellement possible de checkouter un seul module (et non tous) et de travailler dessus. Un peu comme SVN, on peut checkouter n'importe quel niveau, et Maven s'y retrouve très bien. Je suppose que si la version parent n'est plus spécifiée, il devient impossible de checkouter de cette façon. Je pense que ce sera comme ça, mais j'aurais aimé quelques détails sur le sujet.

Mon impression générale

Dans la description de ce petit projet devenu gros, j'ai retrouvé une très grande partie des choses que nous avons faites chez nous. Je pense que certains choix n'ont pas toujours été faits immédiatement, et la lecture d'un tel livre nous aurait économisé pas mal de temps et de recherches (le release-plugin marche très bien, une fois qu'il marche. Mais il peut être difficile d'initialiser les premières releases, où il y a toujours un truc qui plante au milieu).

Petit bonus en prime : le style adopté, et la partie à la fin du livre vous donnent l'impression de connaître tout le monde, de faire un peu partie de la famille :). Maintenant on connait l'âge de tous les développeurs francophones de Maven, même celui de Vincent qui a tenté un chiffrement en héxa :-).

Globalement, donc, je recommande chaudement ce livre à toute personne qui utilise maven et qui souhaite maîtriser l'outil. Le livre offre un accès facile à toutes les facettes du projet, des plus simples au plus avancées, sans omettre le côté humain qui est si important dans les projets opensource.